6 mai — 5 juin 

Vernissage / brunch
le samedi 6 mai à 11h30

100% semblants

Cédric Jolivet & Lucy Watts
Vernissage / brunch le samedi 6 mai à 11h30

Cédric Jolivet


ⓒ voir les crédits

Visiter le site de l'artiste

né à Ysingeaux(43) en 1983, vit et travaille à Champagne-au-Montd'Or
2008 : Obtention du DNSEP à l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Montpellier.

Cédric Jolivet explore les nouvelles images, représentations et graphies du monde contemporain. Il s'intéresse aux normes silencieuses qui se cachent à l'intérieur.
Par la production d'objets, d'images et de dispositifs qui fonctionnent comme des lunettes grossissantes ou des modélisations, il nous permet de voir ce qui était crypté. Jardins transportables, vivariums, huis-clos, judas et autres dispositifs sont autant d'outils qui permettent d'explorer le fonctionnement silencieux de la société.

« Cédric Jolivet arpente et donne à voir ce qui est invisible dans ce que nous regardons. Qu'il s'intéresse aux actes, aux normes, ou aux images, il pose un regard critique et néanmoins poétique sur les continents invisibles qui se cachent en eux. »

Cédric Vilate

Lucy Watts


ⓒ voir les crédits

Visiter le site de l'artiste

Née en 1988, vit et travaille en Isère
2011 : DNSAP, Beaux-arts de Paris,
2009 : DNAP, Beaux-arts de Paris

« On pourrait qualifier la pratique du dessin de Lucy Watts de « pratique dessinée ». Ceci pour décrire une pratique qui ne se limite pas au dessin original sur papier mais emprunte et s’adapte à différentes formes, formats et techniques en fonction du projet, de l’instalation. Passant ainsi de la feuille au mur, il recouvre objets ou éléments architecturaux pour des œuvres in-situ.
« Pratique dessinée » aussi car le texte et l’écriture occupent une importante dans sa démarche.
Ces textes, souvent à la source du projet, écrits à la main, parfois à la première personne, deviennent aussi dessin. L’impression fait partie de son processus de création, et devient un moyen pour développer se sidées, une prolongation de sa pratique desinée. Les techniques de la lithographie ou de la sérigraphie sont cohérentes avec sa démarche : elle aime les aplats, les couleurs vives et intenses, la force que prend une image sortant de la presse.
Ainsi, d’une œuvre à l’autre, Lucy Watts nous fait passer tranquillement, sans avoir l’air d’y toucher, de la surface colorée, la pseudo-innocence de son trait au monde de la manipulation, de la désinformation ou de la communication de masse dans lequel nous baignons quotidiennement. »

Serge Héliès

Crédits des images présentent sur cette page :


Cédric Jolivet
Pmma en plaques film miroir sans tain, ouate, néons à LED, programmateur journalier 100x80x60x200 cm 2014
Panneau de particules goudron bitumineux, baguettes de bois de chêne 122,5x52,5 cm 2016
Paysage à planter tubes en fibre de carbone, filet en polypropylène, fil polyester 400x640x250 cm 2012
Anthropocène Encre de Chine et graphite sur papier 50x65 cm chacun 2015-2016
Lucy Watts
Vue de l’exposition “OVERLOAD”, Galerie Artistik Rezo, Paris Dessins sur papier, lithographies, impression offset, impression laser, feutre sur linoléum dimensions variables 2015
Vues de l’exposition " Sketch in, Sketch out ", Centre d’art Madeleine Lambert, Vénissieux Lithographies, sérigraphies dimensions variables 2015
Texte d’Alberola Novembre 2015